Instruments d’exploration cométaire

La sonde spatiale ROSETTA, de l’agence spatiale Européenne, a été lancée en 2004 depuis la Terre. Elle rencontrera la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko en 2014. Après une phase d’approche et de cartographie du noyau, un atterrisseur appelé PHILAE se posera à la surface de la comète tandis que la sonde suivra l’évolution de l’activité du noyau lors de son approche du Soleil pendant plusieurs mois. Le LISA est impliqué, en tant que Co-Investigateur dans les instruments COSAC (chromatographie en phase gazeuse) et COSIMA (spectromètre de masse) de cette mission.

COSAC

COSIMA

Objectif : Analyse par chromatographie gazeuse de la composition du noyau de la comète

Objectif : Analyse par spectrométrie de masse de la composition organique des grains cométaires

Au travers de ces instruments, le laboratoire est tout particulièrement impliqué dans l’analyse de la matière organique dans les noyaux cométaires. La nature de cette dernière peut nous apporter des informations précieuses concernant la formation du système solaire, ainsi que sur l’évolution chimique ayant conduit à l’apparition de la vie sur Terre.