GLOSSAIRE

ACE-FTS: (Atmospheric Chemistry Experiment infrared Fourier transform spectrometer) à bord du satellite Canadien SCISAT. ACE-FTS effectue des mesures au limbe par occultation solaire. Les détecteurs couvrent l'ensemble de la région 700-3300 cm-1.

GEISA: Gestion et Etude des Informations Spectroscopiques Atmosphériques (banque de données spectroscopiques du Laboratoire de .Météorologie Dynamique). http://ether.ipsl.jussieu.fr. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (N. Jacquinet-Husson).

HITRAN : High resolution TRANsmission: banque de données spectroscopiques du Harvard Smithsonian Laboratory, Cambridge, Massachusetts, USA http://cfa-www.Harvard.edu/hitran/), Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. (L.S.Rothman).

MIPAS : Michelson Interferometer for Passive Atmospheric Sounding: instrument FTIR embarqué depuis mars 2002 sur ENVISAT. Les mesures se font en émission (infrarouge thermique, 600-2300 cm-1) et au limbe.

SCIAMACHY: (SCanning Imaging Absorption spectroMeter for Atmospheric CartograpHY) est un spectromètre imageur (UV-VIS) mesurant les concentrations des gaz traces et embarqué sur ENVISAT

OCO : (Orbiting Carbon Observatory) projet américain de mesure du CO2 qui vise à établir une cartographie spatio-temporelle des puis et sources de CO2.

GOSAT : (Grenhouse gases Observation SATellite) projet japonais , voir OCO

IASI : Interféromètre Atmosphérique de Sondage Infrarouge, développé par le CNES en coopération avec EUMETSAT, lancé en 2006 à bord du premier satellite météorologique Européen en orbite polaire, METOP-A. Les deuxième et troisième instruments seront montés sur les satellites METOP-B et C dont les lancements sont prévus en 2012 et 2016.

JPL : (Jet Propulsion Laboratory), Pasadena (USA), banque de données spectroscopiques microondes, THz, infrarouges http://spec.jpl.nasa.gov/

CDMS: the Cologne Database for Molecular Spectroscopy, http://www.astro.uni-koeln.de/cdms/

CIRS : (Composite InfraRed Spectrometer), collaboration entre le CEA/DAPNIA de Saclay, le Centre Spatial Goddard (GSFC) de la NASA à Washington, l’Université d’Oxford, le Queen Mary’s College de Londres et le LESIA de l’Observatoire de Paris. Cet instrument est embarqué à bord de la sonde spatiale Cassini <http://saturn.jpl.nasa.gov/>, mission conjointe de l’Agence spatiale européenne (ESA) et de la NASA

SPLATALOGUE : compilation de différentes bases de données spectroscopiques pour des applications astrophysiques : http://www.splatalogue.net/

ALMA (Atacama Large Millimeter Array, 2012) http://www.eso.org/sci/facilities/alma/

L’un des plus grand projets d’astronomie basé au sol (localisé au Chili à 5000 m d’altitude) pour la décade à venir, sera composé de environ 60 antennes de 12m et qui couvrira toutes les fenêtres atmosphériques jusque 1 THz. Construction commencée en 2003 finira en 2012-13. Le projet ALMA est une collaboration entre l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord en coopération avec le Chili.

SOFIA (Stratospheric Observatory for Infrared Astronomy, 2011): Un observatoire Volant qui sera installé à bord d'un Boeing 747 SP évoluant à près de 45.000 pieds, soit 10.000 pieds au dessus de l'altitude des vols commerciaux. Il sera équipé d’un télescope de 2.7 m et couvrira les régions spectrales 0.3 - 1600 micron http://www.sofia.usra.edu/

Herschel : Herschel est le nom du plus grand télescope spatial pour l’astronomie dans l’infrarouge et le submillimétrique. Il a été lancé par Ariane 5 le 14 mai 2009. http://www.herschel.fr/

SOLEIL : (Source Optimisée de Lumière d’Energie Intermédiaire du LURE). Centre de rayonnement synchrotron français C’est une source de lumière dotée de propriétés exceptionnelles et nécessaires pour les communautés scientifiques et industrielles (grande brillance : 10000 fois plus intense que la lumière solaire), grande gamme spectrale source « blanche » allant des infrarouges (1eV) aux rayons X durs (50 keV)), polarisation (linéaire, circulaire etc.), source pulsée). Il ouvre ainsi de nouvelles perspectives pour sonder la matière avec une résolution de l’ordre du millionième de mètres et une sensibilité à tous les types de matériaux.

http://www.synchrotron-soleil.fr/