Génération explicite de schémas chimiques

Le LISA développe, en collaboration avec le NCAR (Boulder, Colorado), un système d’auto génération de schémas chimiques (GECKO-A) permettant d’écrire de manière explicite l’oxydation multiphasique des COV dans l’atmosphère.

Le projet GECKO-A vise à (Figure 1):

- auto-générer les schémas chimiques explicites pour l’oxydation d’un composé précurseur dans les phases gazeuse et condensées (i.e. fournir la liste des réactions élémentaires et les constantes cinétiques associées)

- décrire le transfert de phase de chaque espèce organique (i.e. renseigner le transfert de masse et fournir les propriétés associées : pression de vapeur, constantes de Henry, coefficients d’activité…).

Figure 1 Développement du générateur de schémas chimiques explicites pour l'oxydation multiphasique des composés organiques

Ce système permet d’assimiler toute donnée et/ou paramétrisation nouvelle venant des études de laboratoire (constantes cinétiques, rendements en produit de réaction…) et d’estimer les données cinétiques, mécanistiques et thermodynamiques manquantes sur la base de relations empiriques de type structure/réactivité (Figure 2). L’intérêt de ce système est de lever les contraintes liées à retranscription manuelle des schémas chimiques, autorisant ainsi le développement de schémas réellement explicites. Par exemple, l’application du GECKO-A pour décrire l’oxydation gazeuse d’un composé tel que l’octane conduit à un schéma chimique contenant plus d’un million d’espèces.

Figure 2 : Fonctionnement du générateur de schémas chimiques explicites

Dans sa version actuelle, GECKO-A permet de générer les schémas d'oxydation gazeux des principales familles de COV émis dans l'atmosphère et le transfert de masse gaz/particules et gaz/nuages des espèces organiques.