CIME

Contact LISA: Anne Chabas

PI: Anne Chabas

La compréhension des mécanismes d’altération des matériaux du patrimoine repose sur l’acquisition de connaissances issues d’expérimentations in-situ et en laboratoire. Cependant, la simulation en laboratoire de conditions environnementales réelles est une tâche complexe. Elle nécessite d’identifier les paramètres environnementaux responsables des altérations et de reproduire des conditions réalistes de dépôt. Si de nombreux laboratoires se sont dotés de chambres à polluants gazeux, celles capables de reproduire des dépôts particulaires sont peu répandues et n’ont pas comme finalité l’étude des processus de dégradation des matériaux du patrimoine.

Le projet CIME « Chambre d’Interactions Matériaux-Environnement » vise à combler ce manque. Son objectif est de mettre en oeuvre une chambre environnementale d’altération des matériaux du patrimoine. Cette chambre fonctionnera en mode dynamique (flux continu de polluants) et simulera de façon réaliste les conditions multi-polluants auxquelles les matériaux du patrimoine sont confrontés. Son but est de développer et de valider un système évolutif et modulable permettant de simuler des altérations dans des contextes climatiques et environnementaux variés, ayant la capacité d’intégrer les paramètres climatiques (température, humidité relative, rayonnement) et les polluants gazeux (SO2, NO2, O3, CO2) et particulaires. La véritable avancée scientifique de CIME repose sur l’injection contrôlée de composés organiques volatils et de particules anthropiques et naturelles.

Une fois validé, cet outil original sera mis à la disposition de la communauté scientifique nationale et européenne. Un protocole définissant les facilités et les conditions d’accès dérivé de celui gérant les instruments nationaux de l’INSU sera établi.

Ce projet bénéficie du soutien financier du Programme National de Recherche sur la Connaissance et la Conservation des Matériaux du Patrimoine Culturel du Ministère de la Culture et de la Communication, de l’Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME) et de l’Université Paris-Est Créteil.